L'ALTERNANCE

L’ALTERNANCE : UNE SOLUTION
PERFORMANTE D’INSERTION PROFESSIONNELLE

Il existe 2 types de contrat d’alternance :

Le contrat d’apprentissage
Le contrat d’apprentissage permet aux jeunes de 16 à 29 ans révolus de préparer un diplôme de l’enseignement supérieur reconnu par l’État (DUT, Licence Professionnelle, Master ou École d’Ingénieur), tout en intégrant une entreprise avec le statut de salarié. L’apprenti bénéficie d’une double pédagogie : périodes d’enseignement théorique à l’Université et périodes de formation pratique en entreprise. Il est accompagné tout au long de son contrat par un tuteur universitaire lorsqu’il est en formation et par un maître d’apprentissage lorsqu’il est en entreprise. L’apprenti dispose en conséquence d’un double statut : salarié et étudiant ; salarié de l’entreprise en formation à l’Université, suivant un rythme d’alternance établi.
Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié ; il peut être réalisé en CDD mais aussi dans le cadre d’un CDI. L’apprenti a tous les droits et les devoirs d’un salarié de l’entreprise. L’apprenti est exonéré des frais d’inscription à l’Université, en accord avec le code du Travail. Son insertion dans la vie professionnelle à l’issue de ses études est grandement facilitée.

 

Le contrat de professionnalisation
Fondé sur le principe de l’alternance, ce contrat de travail permet à un jeune ou un adulte de devenir salarié d’une entreprise et d’acquérir une expérience professionnelle en lien avec une formation qualifiante ou diplômante à l’université.
Le contrat de professionnalisation est conclu sous la forme d’un CDD de 6 à 12 mois (prolongeable) ou d’un CDI. Les titulaires d’un contrat de professionnalisation sont salariés à part entière mais ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’effectif du personnel de l’entreprise.